Tour de Normandie 2020 - Le Parcours

Le 40ème Tour de Normandie cycliste se disputera du 23 au 29 mars 2020 à travers les 5 départements normands. Le comité d’organisation poursuit la mise en place de 7 étapes en ligne comme c’est le cas depuis plusieurs années. L’objectif est d’ouvrir la course au maximum et le tracé de l’édition 2020 est prometteur.

Au premier regard le tracé du 40ème Tour de Normandie est un beau mélange entre tradition et innovation.

A l’instar de Caen, ville de l’arrivée finale, on retrouve la moitié de villes habituées : Le Neubourg qui s’inscrit depuis plusieurs années sur le tracé, Forges-les-Eaux, Elbeuf-sur-Seine, Argentan, Bagnoles de l’Orne Normandie feront une nouvelle fois honneur à leur politique sportive dans cette édition qui s’élancera de Ouistreham.

7 étapes et 1140 km pour une édition historique

« Le Maire de Ouistreham nous a sollicité dès la fin du Tour de Normandie 2019. La situation géographique de la ville au Nord de Caen permet de tracer une véritable boucle entre le grand départ et l’arrivée finale » explique Arnaud Anquetil, président du comité d’organisation. Mais le peloton de 150 coureurs n’aura pas le temps de faire du tourisme le long de la côte normande car dès la première étape nul doute que les hommes forts seront aux avants postes pour une arrivée inédite à Vimoutiers (61). « Nous avons tracé un circuit final très difficile passant devant le musée du camembert. L’arrivée ne se fera pas au sprint c’est quasiment une certitude » annonce l’organisateur.

Le mardi, le sprint pourrait aussi être évité par les baroudeurs entre Le Neubourg (27) et Forges-les-Eaux (76). « Deux côtes très difficiles vont s’enchainer en première partie d’étape le long des boucles de la Seine dont la seconde avec des passages à 15% s’apparente à un col sur 2 km. Une échappée pourra aller au bout car le reste de l’étape est sinueux et offre aucun moment de répit.

La troisième étape de cette édition longue de 1140 km couvrira le département de l’Eure du sud au nord. Le départ se fera de Nonancourt, pour la première fois en 40 ans. Seule l’arrivée se fera en Seine-Maritime, à Elbeuf-sur-Seine. « L’étape est plate mais le circuit final est modifié et là aussi nous avons décidé de proposer un circuit final difficile avec une côte sévère de 1 km à 3 km de l’arrivée » détaille Arnaud Anquetil.

Retour dans l’Orne le jeudi avec un départ de Gacé vers Argentan sur des routes où les organismes risquent de se fatiguer un peu plus tant les routes sont usantes. Mais c’est une arrivée au sprint qui pourrait avoir lieu ! La première de la semaine ? Réponse jeudi 26 mars 2020.

L’édition des 40 ans à Carentan

Entre Les Monts d’Aunay (14) et Bagnoles de l’Orne Normandie (61), le peloton aura là aussi des routes propices aux attaques et le circuit final est aussi fait pour des attaquants. « Cela fait plusieurs années que l’arrivée à Bagnoles de l’Orne fait des dégâts et dessine le classement général » estime Arnaud Anquetil.
Les hommes forts devront d’ailleurs abattre leurs dernières cartouches dans l’Orne car l’étape du samedi ne propose aucune difficulté entre Carentan-les-Marais et… Carentan-les-Marais. Le long des plages du débarquement d’Utah Beach et le passage à Sainte-Mère-Eglise c’est le vent qui pourrait faire un écrémage mais rien d’autre tant l’étape est plate.

Les attaquants auront tout de même leur mot à dire dans la dernière étape entre Ducey-les-Chéris (50) et Caen (14) puisque le profil accidenté jusqu’à 40 km de l’arrivée permettra d’écarter les sprinteurs les moins en forme avant les 40 derniers kilomètres descendant vers Caen où l’on connaitra le nom du 40ème vainqueur du Tour de Normandie.

Une 40ème édition qui sera aussi un hommage à Raymond Anquetil. Le fondateur de l’épreuve a quitté les siens il y a quelques semaines et nul doute qu’il aurait apprécié le tracé de l’édition 2020 partagé entre tradition et innovation. Reste désormais à faire la sélection des équipes qui permettront de trouver un successeur à Ole Forfang, le norvégien lauréat de l’édition 2019 qui aura permis à des coureurs de se révéler : Barnabas Peak (Mitchelton-Scott en 2020),

LES ETAPES

Etape 1 : Lundi 23 mars : Ouistreham (14) – Vimoutiers (61) – 149,71 km
Etape 2 : Mardi 24 mars : Le Neubourg (27) – Forges-les Eaux (76) – 177,10 km
Etape 3 : Mercredi 25 mars : Nonancourt (27) – Elbeuf-sur-Seine (76) – 171,47 km
Etape 4 : Jeudi 26 mars : Gacé (61) – Argentan (61) – 168,55 km
Etape 5 : Vendredi 27 mars : Les Monts d’Aunay (14) – Bagnoles-de-l ‘Orne-Normandie (61) – 156,66 km
Etape 6 : Samedi 28 mars : Carentan les Marais (50) – Carentan les Marais (50) – 175,85 km
Etape 7 : Dimanche 29 mars : Ducey-les-Chéris (50) – Caen (14) – 140,45 km

Tour de Normandie 2020 - Le Parcours