Etape 4 – Justin Jules inquiète Anthony Delaplace

Le Neubourg > Argentan

Justin Jules (WB Véranclassic AquaProtect) inquiète Anthony Delaplace

 

L’étape inédite au départ de la ville du Neubourg dans le département de l’Eure pour rejoindre cette d’Argentan dans l’Orne était promise aux sprinteurs. Et ils étaient au rendez-vous ! Justin Jules (WB Veranclassic AquaProtect) a fait parler sa pointe de vitesse pour l’emporter dans un sprint massif.

Elle était promise aux sprinteurs et ils ont répondu au rendez-vous. La 4ème étape entre Le Neubourg (27) et Argentan (61), longue de 163 km, se résume au scénario classique sur ce genre d’étapes sans grosse difficulté. En effet, dès le KM 25, ils sont 4 à prendre le large. Le normand de l’Armée de Terre, Jordan Levasseur, Martin Shappi (BMC Development Team), Connor Swift (Madison Genesis) et Rasmus ygind (Riwal Platform Cycling Team) vont vite creuser un écart sur le peloton qui laisse filer. Les coéquipiers du leader du classement général Anthony Delaplace (Fortuneo Vital Concept) vont laisser l’écart monter jusqu’à 3’50 au KM 70 avant de prendre les choses en main.

 

Aidés par plusieurs équipes, les coureurs de l’équipe bretonne vont gérer l’écart jusqu’à l’approche du circuit final de 10 km à couvrir 3 fois.
La tentative en solitaire de Martin Shappi à l’entame de ce final n’y fera rien puisque le peloton fera la jonction à 15 KM de l’arrivée.

Dans un final à toute allure où les équipes de sprinteurs font leur travail pour emmener au mieux leurs leaders, c’est un peloton groupé qui se présente à Argentan. Justin Jules (WB Veranclassics AquaProtect) confirme sa forme de ce début de saison et l’emporte de quelques centimètres face au néerlandais Fabio Jakobsen (SEG Racing).

En remportant cette étape, le française de l’équipe belge prend les 10 » de bonifications promises au lauréat de l’étape et vient inquiéter de plus en plus Anthony Delaplace au classement général. Alors que Mottier est toujours deuxième à 8 », Jules revient à 19 secondes du maillot jaune de ce 37ème Tour de Normandie. De quoi inquiéter davantage Delaplace lors des sprints intermédiaires de bonification et en cas d’arrivées au sprint au cours des 3 dernières étapes.

Demain, entre La Ferté Macé et Bagnoles de l’Orne Normandie, le normand de l’équipe bretonne aura à cœur de défendre sa tunique de leader sur une étape difficile et des routes qui favoriseront les attaquants pour la victoire d’étape.

Les classements

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1