Etape 7 – Clément Orceau a l’étape, Anthony Delaplace a son tour

   Sourdeval > Caen

Clément Orceau (Vendée U) a son étape,
Anthony Delaplace (Fortuneo Vital Concept) a son tour

Même si depuis l’arrivée de samedi la victoire finale semblait acquises, Anthony Delaplace (Fortuneo Vital Concept) n’était à l’abri de rien ce dimanche entre Sourdeval et Caen pour la 7ème et dernière étape. Même si ses deux principaux adversaires pour la victoire finale lui ont mené la vie dure, c’est un sprint massif qui a bouclé la boucle de cette 37ème édition. Clément Orceau (Vendée U) remporte ce sprint massif et Anthony Delaplace inscrit son nom au palmarès de l’épreuve.

Au départ de la dernière étape entre Sourdeval et Caen, sur des routes escarpées, tout était possible pour le classement général. Même si Anthony Delaplace (Fortuneo Vital Concept) avait le maillot de leader bien ancré sur les épaules depuis son succès le premier jour, tout était possible. Une gestion parfaite de ses équipiers comme depuis le début de semaine, un coup d’éclat de Justin Mottier (VC Pays de Loudéac) pour reprendre ses 8 » de retard ou un gros coup de Justin Jules (WB VeranClassics AquaProtect).

Ce fut une étape folle, disputée à vive allure que les coureurs encore au départ de cette 7ème étape ont proposé. La première heure parcourue à 46 km/h de moyenne sur des routes usantes résume le scénario du jour. A ce rythme là aucune échappée ne parvient à faire la différence et il faudra attendre le KM 80 pour que le peloton se calme. Romain Bacon (Equipe de France Endurance piste), Alexandr Krieger (Leopard Pro Cycling) et Mitchell Mulhern (Delta Cycling Rottardam) seront les seuls à avoir un bon de sortie sur cette ultime étape.

Le trio va compter jusqu’à 1’15 d’avance mais pas plus ! Les équipes sont nombreuses à vouloir un sprint massif. C’est la dernière chance pour les sprinteurs de briller et les « Champs Elysées » du Tour de Normandie à Caen sont parfaits pour un sprint massif.

Le scénario est bien huilé et à 9 km de l’arrivée le trio est repris. Sur la boucle finale de 3 km à couvrir à 3 reprises, le peloton file à toute allure devant un public venu en nombre. Le sprint massif est inévitable sur cette étape disputée à vitesse folle et le plus rapide du jour est Clément Orceau (Vendée U). Le vendéen s’offre la victoire, la 3ème française cette semaine.

Au coeur de ce peloton lancé à vive allure pour le sprint, Anthony Delaplace savoure ! Même s’il a été attaqué pendant une bonne partie de cette étape, le normand a parfaitement géré les attaques en y répondant parfaitement ! Venu pour chercher une victoire qui lui faisait défaut depuis 2011, le coureur de l’équipe Fortuneo Vital Concept a fait mieux que ses objectifs. En effet, il remporte une étape sur laquelle il a construit les foncdations de sa victoire au classement général. « J’ai gagné le Polynormande, je remporte « mon » Tour, dans ma région. A croire que je ne sais gagner qu’en Normandie, il me reste à conquérir Paris Camembert maintenant » savourait le vainqueur du 37ème Tour de Normandie. « Je tiens à remercier le gros travail effectué par mes coéquipiers tout au long de la semaine car ils ont parfaitement géré. Sans eux je ne pouvais obtenir cette victoire au général » a déclaré Anthony Delaplace à travers un bel hommage à ses coéquipiers.

Le Tour de Normandie 2017 est bouclé et il l’a été de belle manière. 25 ans qu’un normand n’a pas inscrit son nom au palmarès de l’épreuve. Anthony Delaplace était attendu, il est venu, il a vaincu !

Les classements

Les photos

1 Partages
Partagez1
Tweetez
+1