Tour de Normandie cycliste 2013 - Le parcours

Incertaine il y a quelques mois, la 33ème édition du Tour de Normandie aura bien lieu du 18 au 24 mars 2013. L’équipe organisatrice n’a pas fait que se renforcer depuis la dernière édition, elle a travaillé sur le parcours 2013. Une édition qui s’annonce audacieuse !

Tour de Normandie cycliste 2013 - Le parcours
Tour de Normandie cycliste 2013 – Le parcours

Au terme de la 32ème édition en mars dernier, Arnaud Anquetil et son père Marcel-Raymond, respectivement organisateur et président du Tour de Normandie cycliste n’avaient pas caché la part de travail importante que représentait une telle épreuve. C’est en partie pour les épauler mais aussi faire évoluer l’épreuve que Richard Vivien et Claude Carlin ont intégré les postes de président et coordinateur de l’épreuve inscrite au calendrier UCI.

Ces problèmes résolus, toute l’équipe de bénévoles s’est mise au travail pour dessiner le parcours 2013 ! Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’en deux ans, le parcours du Tour de Normandie a bien évolué. L’innovation du prologue à Saint-Lô en 2012 a séduit tout le monde et c’est donc de nouveau de cette ville que s’élanceront les équipes venues du monde entier le lundi 18 mars prochain. Le lendemain, l’étape fleuve qui s’est révélée décisive cette année avec la victoire du lauréat final Jérome Cousin (Team Europcar), Colombelles – Forges-les-Eaux est toujours au programme. C’est à partir du mercredi que les innovations vont s’enchainer ! Terminées les deux demi-étapes du mercredi ! Place à une seule étape entre Forges-les-Eaux et Elbeuf-sur-Seine. Le jeudi, c’est 100% nouveauté puisque ce n’est plus des bords de Seine que s’élancera la course mais du département de l’Eure et de Thuit-Signol plus exactement. «Cette commune avait reçu le départ d’une étape du Tour de l’Avenir il y a quelques années» annonce Arnaud Anquetil avant de justifier le gros changement de cette étape : l’arrivée à Argentan. «La ville de Flers reconnait que le Tour de Normandie est un atout important avec des retombées économiques et populaires, mais les restrictions budgétaires ont eu raison de l’arrivée dans la ville.» C’est donc Argentan qui sera ville étape le jeudi.

Le vendredi, l’étape la plus disputée de 2012 entre Domfront et Villers-Bocage est reconduite et nul doute que le succès populaire sera encore présent et notamment sur le circuit final. « Cette arrivée à Villers-Bocage était l’une des innovations 2012. Certains n’ont pas hésité à dire que le circuit final pourrait servi de support à un championnat de France » sourit Arnaud Anquetil.
Après Brécey cette année, c’est de Gouville-sur-Mer, commune du néo-président Richard Vivien et du secrétaire de l’épreuve, Jean-Noel Colin, que s’élancera l’avant dernière étape menant à Bagnoles-de-l’Orne.
La station balnéaire ornaise permettra de faire la liaison comme le veut la tradition vers Caen, théatre de l’arrivée finale !
Il faudra désormais attendre fin mars pour voir le résultat de ce tracé où l’audace et la nouveauté se mèlent à la tradition de cette épreuve professionnelle à étapes d’une semaine qui suscite un intérêt majeur pour les équipes. D’ailleurs, nombreuses d’entre elles ont déjà posé candidature.