Etape 1 – Timothy Dupont rend hommage à la Belgique

C’est l’étape fleuve de la semaine qui était au programme ce mardi sur le 36ème Tour de Normandie. Entre Mondeville et Forges-les-Eaux, les coureurs avaient 201 km à parcourir sur des routes sans grosse difficulté, si ce n’est un léger vent de face. Le scénario de cette traditionnelle étape du Tour de Normandie a été respectée avec une échappée fleuve, reprise dans le final avant un sprint massif. Le belge Timothy Dupont (Vérandas Willems) a été le plus rapide et rend ainsi hommage à tout un peuple endeuillé par des attentats ce matin.

L’histoire de cette étape s’est déroulée en deux temps. Le premier a vu Erwan Brenterch (VC Rouen 76) et l’australien Nicholas Schultz (SEG Racing) prendre le large sur le peloton dès le KM 5. Le duo a compté jusqu’à 12 minutes d’avance. La tunique de meilleur grimpeur assurée à la sortie de cette étape, le coureur de l’équipe néerlandaise se relève. Une décision intervenant après 77 km de course où l’écart est alors à son sommet à 12’50. Son compagnon de route ne comprend pas cette décision de l’australien mais décide de poursuivre son effort. C’est donc en solitaire que le français va ouvrir la route avec un peloton jouant avec l’écart.

IMG_0096

Sur les routes normandes de son club, Brenterch fait preuve de combativité et ouvre la route qui est balayée par un vent de face. Autant dire que l’homme seul n’a aucune chance. C’est au KM 172 que son aventure se termine définitivement. Benoit Daeninck (CC nogent-sur-Oise) tente alors sa chance mais le peloton le reprend après 10 km de fugue malgré un écart monté à 55’’.
Sur le circuit final de 25 km autour de Forges-les-Eaux le peloton file à vive allure vers un sprint massif. C’est Timothy Dupont (Vérandas Willems) qui est le plus rapide. En devançant tout le peloton le belge a mis de l’émotion à tout le public présent puisqu’il rend, en quelque sorte, ainsi hommage à toute la Belgique marquée par l’émotion des attentats séquestrés ce matin dans leur pays.

IMG_0435

Lucas Liss s’élancera demain en jaune. L’allemand a passé une journée tranquille dans cette étape marquée par une moyenne très en deçà des prévisions (par exemple la 4ème heure de course s’est faite à 34,5 km/h d e moyenne).
Entre Vernon et Elbeuf-sur-Seine, le peloton devra affronter une première partie de course totalement plate avant une seconde marquée par la répétition des difficultés. Il ne serait pas surprenant de voir les premiers écarts se dessiner.

IMG_0328

Les classements

179 Partages
Partagez179
Tweetez
+1