Etape 5 – La Ferté-Macé > Bagnoles de l’Orne Normandie

La Ferté-Macé > Bagnoles de l’Orne Normandie

Jacob Willem Ariesen (Metec – TKH) poursuit la série néerlandaise

Elle était annoncée par tous comme une étape décisive pour la victoire finale du Tour de Normandie 2017. L’étape de 159 km entre La Ferté Macé et Bagnoles de l’Orne Normandie s’est finalement soldée par un sprint massif. Le néerlandais Jacob Willem Ariesen (Metec – TKH Continental Cyclingteam) a été le plus rapide de cette 5ème étape où le classement général n’a connu aucune modification.

Les visages tendus au départ de cette 5ème étape en disaient beaucoup sur les conséquences que pouvait avoir cette étape. Mais ça c’était sur le papier ! En effet, c’est lors d’un sprint massif que se joua la victoire de cette 5ème étape tracée sur les routes usantes du département de l’Orne entre La Ferté-Macé et Bagnoles de l’Orne Normandie.

8 fuyards auront tenté de piéger le peloton au cours des 159 km du jour au profil accidenté et au final difficile.
Krister Hagenaars (Team Coop), Thoams Rostollan (Armée de Terre), Morgan Kneisky (Equipe de France piste endurance), Troels Ronning Vinther (Riwal Platform Cycling Team), Mathieu Burgaudeau (Vendée U), jasper De Laat (METEC – TKH), Mark Stewart (AN Post Chain Reaction) et Julien Mortier (AGO – Aqua Service) compteront jusqu’à 3′ d’avance au KM 80.

Cela ne sera pas suffisant puisque l’équipe de Justin Jules (WB VeranClassics Aqua Protect) réagissent à partir du KM 100, à l’approche de Bagnoles de l’Orne Normandie où se tient un sprint bonification au 1er passage sur la ligne. L’écrémage se fait à l’arrière du peloton où certains craquent sur ce circuit final proposant une boucle de 40 km puis 1 circuit final de 10 km.

Les échappés ne l’entendent pas de cette oreille et tiennent tête au peloton. Le sprinteur français vainqueur la veille, 3e du général et qui compte un retard de 19 » au général sur Anthony Delaplace (Fortuneo Vital Concept) ne prendra aucune seconde sur ce sprint intermédiaire.

L’autre  chance de Justin Jules est de remporter l’étape. Ses coéquipiers se sacrifient un à un ! Sur la boucle finale à couvrir à 2 reprises, le rythme est très soutenu. Mais rien ne se déroule comme prévu pour l’équipe belge puisqu’à 10 km de l’arrivée, Jules n’a plus qu’un seul équipier pour l’aider dans sa quête de victoire.

Cela favorise un trio de résistants de l’échappée du jour : Burgaudeau, De Laat et Stewart vont rester pendant près de 15 km à 15 » du peloton. Mais à 3 km de l’arrivée tout rentre dans l’ordre : regroupement général.

En léger faux plat montant, le néerlandais Jacob Willem Ariesen (METEC – TKH) fait parler sa pointe de vitesse déjà entrevue cette semaine par de nombreuses places d’honneur pour s’imposer. Le coureur néerlandais confirme la forme des ‘oranje’ puisque c’est la 3ème victoire d’un coureur venu des Pays-Bas cette semaine.

4e du jour, le français Justin Jules ne prend aucune seconde de bonification. Cela permet Anthony Delaplace de garder la tête du classement général.

Le normand arrivera donc en jaune sur ses terres demain entre Fleury-sur-Orne (Près de Caen, à quelques kilomètres du domicile de Delaplace) et l’arrivée située à Ducey-les-Chéris (département de la Manche, d’où est originaire le maillot jaune). Sur des routes qu’il connait par coeur, à défaut d’avoir une pointe de vitesse, Anthony Delaplace aura l’avantage de connaitre les pièges de cette étape.

Les classements

Les photos

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1